Acheter un drone

Acheter un drone
5 (100%) 7 votes

Qu’est-ce qu’il faut faire avant d’utiliser un drone ?

Peu importe la dimension et le type, c’est obligatoire d’effectuer diverses vérifications avant de piloter un drone. Dans cette optique, il faut mettre en marche la radiocommande avant d’activer le drone. Il est indispensable de s’assurer que les hélices sont parfaitement serrées et que les batteries (batterie du drone et de la radiocommande) sont opérationnelles. On doit aussi vérifier que la météo favorise le vol et que le lieu d’utilisation est bien éloigné des personnes. En décollant, il est nécessaire de réaliser un petit vol stationnaire en vue de s’assurer que toutes les commandes répondent bien et qu’il n’y a aucune vibration au niveau de l’engin.

Achat d’un drone et de ses équipements essentiels au drone

Pour le fonctionnement du drone, il faut naturellement une batterie et des hélices. Mais en plus, il est aussi indispensable d’avoir un chargeur de batterie adéquat. S’il est compatible avec la batterie, il optimisera la charge, ce qui augmente la durée de vie de celle-ci.

Même si la loi ne les exige pas, les protections pour les hélices sont indispensables. Leur rôle est de préserver les hélices ainsi que le milieu dans lequel circule l’appareil. Mais il faut noter que les protections d’hélices modifient grandement le comportement de l’appareil en vol en raison d’un surplus de poids et d’une plus grande prise au vent.

Puisque les chocs et les accidents peuvent arriver à tout moment, on doit de ce fait avoir les matériels de réparation pour le drone. Dans ce sens, il faudra s’équiper de vis de même taille que celles sur le drone et d’une trousse de tournevis : tournevis cruciforme, plat, Robertson… Dans cette même optique, un adhésif double face ainsi qu’un scratch Velcro seront nécessaires. Ils serviront surtout à maintenir la batterie à sa place au cas où celle-ci se détacherait. Et enfin, il faudra se munir d’un fer à souder pour faire les opérations de soudure dans le moteur.

Acheter un drone : Qu’est-ce qu’un vol légal ?

La France est l’un des pays à imposer une règlementation sur les drones (elle l’appelle aussi aéronef télé-piloté). Cette règlementation s’appuie sur 2 arrêtés parus en 2012 et sur différents codes relatifs aux Postes et Télécommunications.

L’avantage en France est qu’il existe des règlements très clairs en matière d’utilisation d’engins volants radiocommandés qui favorisent la sécurité. Toutefois, les décrets de lois sont parfois incompréhensibles pour les particuliers. Malgré cela, la Gendarmerie des Transports Aériens (GTA) insiste sur le fait que chaque utilisateur de drone doit comprendre et maîtriser toutes les règles.

Les points essentiels à cette réglementation sont notamment :

  • Les vols en zone urbaine sont interdits
  • Les vols sur un lieu de rassemblement d’animaux ou de personnes sont proscrits
  • Il ne faut pas outrepasser 150 m de hauteur
  • Il est nécessaire de voler en pleine journée et le pilote doit constamment pouvoir voir son appareil
  • Les photos prises depuis l’engin ne peuvent servir à usage commercial
  • Il faut respecter la vie privée
  • Le drone ne doit aucunement être piloté depuis un véhicule qui se déplace
  • Le pilote doit respecter la puissance d’émission et les fréquences radio imposées par l’ARCEP
  • 2 pilotes doivent être présents lorsqu’on réalise un vol en immersion
  • Il est indispensable de se soumettre aux lois d’insertion au niveau d’un espace aérien

Concernant ces textes, il existe souvent certaines questions qui se posent :

  • Le décollage peut-il se faire depuis son jardin : La réponse est non au cas où le jardin se situerait en milieu urbain
  • Peut-on utiliser le drone lors d’un évènement : La réponse est aussi non car l’appareil va survoler un regroupement de personnes
  • Est-il possible de l’utiliser sur une plage : Cela peut se faire si la plage est déserte

Pour les questions relatives à l’insertion dans un espace aérien, il faut consulter certains outils à l’image de Mach 7 Drones ou AIP Drones.

Plusieurs questions se posent aussi concernant les caméras de drone. D’après l’article D133-10 dans le code de l’aviation, il est proscrit de prendre des vidéos ou des photos depuis ce genre d’appareil. Toutefois, la DGAC indique que la prise de vue est possible du moment où les clichés pris ne sont pas destinés à usage commercial.

Les bruits émis par les drones

Puisque les drones embarquent des rotors, ils génèrent donc du bruit. Cela peut aller d’un simple ronronnement à un bruit fort de tondeuse à gazon. En toute circonstance, on peut facilement reconnaitre un drone lorsque le moteur fait tourner les hélices.

Dans un autre contexte, l’utilisation de drones peut représenter un danger. En effet, quand les hélices tournent à grande vitesse, elles sont très tranchantes. Toucher une hélice en rotation peut entrainer des blessures graves. Donc, même si les hélices se dotent de protections, on doit toujours être prudent et il faut éviter d’utiliser l’appareil quand un animal ou une personne se trouve tout près.

Retrouvez le comparatif directement ici